+49 931 452814-0 info@visomax.de

De la fondation à la finition – une brève histoire de l’entreprise

Pourquoi effectivement « Visomax » ?

La naissance du nom de notre entreprise remonte à 2003. En route vers un partenaire de développement en Belgique, le membre fondateur Ralf Thull a eu l’idée d’appeler l’entreprise « Visomax ». Comme notre objectif a toujours été de faire ressortir le MAXimum de VISuell jour après jour, cette suggestion a immédiatement été acceptée à l’unanimité. Pour nous, l’oméga du logo est plus que la dernière lettre de l’alphabet grec. Il représente également la touche finale. Comme nous le savons tous, le meilleur arrive toujours à la fin. C’est pourquoi nous nous efforçons d’obtenir une finition parfaite depuis 18 ans !

De la vision au polissage

Le nom a été trouvé, le concept est encore en cours d’élaboration. Après nous avons commencé par des revêtements pour le verre et le polycarbonate, mais notre enthousiasme pour le traitement des irritations et des rayures sur les surfaces laquées a rapidement grandi. Nous pouvions également polir et poncer. Nous n’étions pas convaincus par les produits disponibles sur le marché à l’époque, mais nous étions convaincus que nous pouvions faire mieux que la concurrence. Très vite, les membres fondateurs Andreas Götz, Marco Petermüller et Ralf Thull ont créé un véritable classique et ont testé, amélioré et développé des polis dans leur garage personnel.

Un nouvel actionnaire apporte la lumière dans l’obscurité

Le nom « Visomax » a rapidement fait le tour du secteur et la notoriété croissante de l’entreprise s’est accompagnée de l’arrivée de clients connus, tels que Rolls-Royce Motorcars, Aston Martin ou Lotus, mais aussi de nouveaux employés. Grâce à son savoir-faire technique, Markus Schick a mis le sujet de la lumière sur la table de l’entreprise. L’électricité et les schémas de circuit n’étaient plus un terrain inconnu et nous avons pu concevoir des systèmes d’éclairage pour les chaînes de production, les peintres et les reconditionneurs de véhicules.

Cellules robotisées et fabrication additive

Les années suivantes ont montré à quel point nous étions difficiles à satisfaire. Nous avons développé nos propres machines électriques, qui sont encore fabriquées aujourd’hui dans notre usine interne. Le déménagement de Zellingen à Waldbüttelbrunn en 2016 a entraîné une augmentation non seulement en termes d’espace, mais aussi en termes de personnel. Les employés de la CAO et de la robotique ont rejoint Visomax, ouvrant la voie à un autre point fort de notre gamme de produits : les robots capables de poncer et de polir automatiquement les surfaces.

Pour plus d’impressions visuelles de 18 ans de Visomax, cliquez sur notre galerie de photos !

Pour nos offres d’anniversaire attractives, cliquez ici.